RECHERCHER & Coordonnées en bref
Collège Georges Brassens - 2 Impasse Georges Brassens 94440 Santeny - Téléphone : 01.43.86.10.11
Vous êtes ici :

Actualités

Départ en retraite

  Message de M. DEFOSSEZ,
 professeur très, très proche
         de la retraite




 

Madame, Monsieur,

Depuis quelques jours déjà, je reçois de très nombreux témoignages de sympathie d'élèves, parents et collègues pour me souhaiter une bonne retraite.
Je suis arrivé au collège en septembre 2000 après avoir passé 19 ans au collège et lycée G.Budé. Finalement, je n'aurai connu que deux établissements et passé toute ma carrière sur le plateau briard. Aux réunions de parents d'élèves, beaucoup de parents m'ont rappelé qu'ils avaient eu eux aussi à subir il y a 25 ou 30 ans mon fameux 42, arme à l'époque très dissuasive pour faire courir ces chenapans autour du terrain de foot !
 
J'ai adoré mon métier, adoré surtout me mêler aux élèves, smatcher, frapper, rouler, sauter, courir, crier, rire, sermonner, écouter, réconforter, encourager...Enseigner pour moi, c’était transpirer. Transpirer la vie, sentir la vie et l'aimer. Beaucoup d'anciens élèves me disent avoir apprécié mon enseignement. Peut être qu'ils ont ressenti que je ne faisais pas semblant. Je n'ai jamais su cacher mes émotions, mes colères. Avec, il est vrai sans doute parfois excès et impatience.
Notre métier est ingrat car, contrairement à l'ébéniste, nous ne voyons jamais le résultat de notre travail. Mais, peut être de façon un peu prétentieuse, j'ai toujours cru que très modestement à la place qui est la mienne, l'EPS avait un rôle fondamental à l'école. Se respecter, s'encourager, créer, paraître, repousser ses limites, progresser..Voilà des valeurs simples mais tellement essentielles ! Quelle chance pour moi d'avoir pu choisir mon métier et imaginer, à tort peut être que je pouvais être utile.
 
Ce qui rend difficile ce départ, ce n'est plus de ne plus enseigner car les heures étaient devenues longues, ne pouvant plus pratiquer autant qu'il le faudrait, mais de quitter cette ambiance si particulière de Brassens et à mes yeux magnifiquement harmonieuse où chacun à sa place et dans son rôle, contribue avec la même importance à la réussite de notre mission éducative. Comment ne pas regretter les gâteaux du matin, les sourires, les éclats de rire, les blagounettes, les voyages, les soirées.
 
Merci du fond du cœur à vous tous appartenant à cette famille Brassens pour votre générosité et votre gentillesse.
Merci aux élèves et parents et n'hésitez surtout pas à continuer de m'interpeller si on se rencontre dans la rue ou dans la forêt: Ah! Mr Defossez, vous me reconnaissez, vous avez été mon prof à Brassens en 2004 ! Je vous répondrai sans doute que oui....!

P.S. Vive le sport ! Message personnel pour Isabelle et Karine, deux récalcitrantes!
 
Mr Defossez

Rentrée 2019

   Projet artisitique et culturel
    pour les futurs élèves de
                 5ème


 



Ce soir, on sort !
 
 
Voir des artistes en vrai, de tout près ! 
Les applaudir, leur crier « bravo » !
Sortir le soir avec ses amis du collège pour aller au spectacle, vivre des émotions ensemble et se les raconter !
Déambuler dans des lieux d’habitude interdits au public…



Voilà ce que nous proposons pour la 2ème année aux futurs élèves de 5ème volontaires. Des élèves accompagnés de professeurs et peut-être même de parents, de frères et sœurs… tous bienvenus !
 
Cette classe à PAC (projet artistique et culturel) s’articulera autour de 3 temps avec un partenaire culturel :   
- 1 séance par semaine de 11h40 à 12h35 avec les deux professeurs,
-
6 séances de 2 heures avec un artiste ou un metteur en scène,
- 8 sorties pour des spectacles ou des visites.
 
Si l’aventure « Ce soir, on sort ! » vous tente, venez vous inscrire !
 
Mme Llorens et Mme Le Guilloux
 
FINALITES PEDAGOGIQUES :
 - Ouverture culturelle sur les arts du vivant en assistant à plusieurs spectacles en soirée (théâtre,
   danse, cirque, comédie musicale, marionnettes).

- Découverte des métiers du théâtre en rencontrant des professionnels avec visite de théâtre
  (décors, costumes, perruques, éclairage et… artiste, bien sûr !).

Développement personnel et confiance en soi en participant à des ateliers de pratiques théâtrales
  (travail autour de la voix, du corps, de l’espace).

Participation possible aux spectacles pour les parents, les frères et sœurs (11 ans et +), avec tarifs
  préférentiels à la Mac de Créteil.


DISPOSITIF : Partenariat avec la MAC de Créteil
  •  1 heure hebdomadaire sur la dernière heure de la matinée, de 11h40 à 12h35 (aucune incidence sur les autres options).
  • 6 interventions au collège d’artistes professionnels du théâtre (durée : 2 heures).
  • 4 sorties spectacles avec notre partenaire culturel, la MAC de Créteil
  • 4 spectacles dans des grandes salles parisiennes.
  • 1 journée découverte itinérante des lieux culturels célèbres à Paris.
 
EVALUATION :
- Elaboration d’un « book » final personnel et individualisé fourni par le collège (carnet de croquis grand format A3 à spirale, couleurs au choix).
- Parcours artistique à l’oral du Brevet : ce projet s’intègre dans l’un des parcours scolaires obligatoires en collège. Il pourra donc être présenté à l’épreuve orale finale du Brevet en fin de 3e. Les élèves qui feront ce choix bénéficieront d’une préparation spécifique à l’oral du Brevet en mai.
 
FINANCEMENT :
Le coût total par élève est de 160 € (spectacles, intervention des artistes, transports, matériel).
Le collège finance la majeure partie, le FSE apporte son soutien à hauteur de 15€ par élève.
Nous demandons aux familles une participation de 38 € par enfant.
Des objets fantaisie seront vendus à la rentrée par les élèves pour venir compléter le budget.
 
INSCRIPTION : avant le lundi 24 juin
 
- Pour s’inscrire : compléter et rapporter à l’intendance du collège le bulletin d’inscription + chèque de 38 € pour les spectacles (ordre : Agent comptable collège Georges Brassens).
Il est possible de faire 2 chèques de 19 € (au moment de l’inscription).
 
EQUIPE PEDAGOGIQUE :
 
Mme LLORENS, professeur documentaliste             Mme LE GUILLOUX, professeur de lettres
Pour nous contacter au collège : tél. 01 43 86 10 11 ou mail. cdi.clg.g.brassens@free.fr
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Année scolaire 2019-2020
Bulletin d’inscription « Ce soir, on sort ! »
(à retourner à l’intendance du collège avec le règlement)
avant le lundi 24 juin 2019
 
Je soussigné(e) : …………………………………………………. responsable de l’élève : ……………………………………….. demande l’inscription de mon enfant au projet « Ce soir, on sort ! ».
 
Ci-joint mon règlement de 38 € en 1 ou 2 chèque(s) à l’ordre de l’Agent comptable du collège Brassens.
 
Date :                                                                                  Signature :
 

Le droit des femmes

   Article rédigé par
        Lise et Lou
  pour l'oral du brevet







(Le projet présenté à l'oral du brevet par Lise et Lou porte sur la rédaction d'un article pour le site du collège. La mise en ligne de cet article est donc l'aboutissement de leur travail.)

I.SONDAGE :
 Nous avons fait un sondage sur le réseau social instagram pour savoir ce que vous pensiez sur les droits des femmes ainsi que le féminisme et le sexisme. On a posé des questions simples auxquelles vous avez répondu que :
vous êtes féministes à 69 % donc 31 % des votants ne se considèrent pas comme féministes, de plus que pour 91,5 % d’entre vous un homme peut-être féministe alors que 8,5 % des sondés pensent que non.
Ainsi quand on vous a demandé si un homme pouvait être touché par le sexisme vous avez répondu à 46,5 % oui et à 53,5 % non.
En outre 44,5 % d’entre vous ont été victimes de sexisme ainsi que 72,5 % ont été témoins d’actes sexistes.
De surcroît vous êtes 91 % à être pour l’égalité Femmes-Hommes.
Sur cent vingt-cinq votant il y avait 20 % d’hommes et 80 % de femmes et donc 86,5 % d’entre vous avaient entre onze et dix-neuf ans et 13,5 % avaient entre vingt ans et plus.
 
II. INTERPRÉTATION DU SONDAGE :
 On a pu constater que le terme de « féministe » est très mal interprété et qu’on le voit comme péjoratif car plus de personnes sont pour l’égalité Femmes-Hommes que féministes alors que cela veut dire la même chose. Étant donné qu’être féministe c’est être militant pour l’amélioration et l’extension du rôle et des droits des femmes dans la société selon la définition dans le dictionnaire Larousse. Par conséquent les gens pensent que les hommes ne peuvent être féministe alors que pourtant beaucoup d’hommes se battent aussi pour les droits des femmes comme Barack OBAMA ou Daniel RADCLIFFE.
Le sexisme c’est une attitude discriminatoire à l’encontre du sexe opposé donc un grand nombre de personnes pense que les hommes ne sont pas touchés par le sexisme alors que si, car ils subissent une importante pression par les préjugés comme le fait que c’est leur rôle de nourrir leur famille et de subvenir aux besoins de leur famille.
 
 
III.Grandes dates pour les droits des femmes :
 Le droit de vote est accordé aux femmes le 21 avril 1944, elles sont donc devenues électrices et éligibles comme les hommes à cette date. Néanmoins elles n’ont voté que le 29 avril 1945 pour la première fois. C’est seulement en 1965 que les femmes peuvent exercer la profession qui leur plaît sans l’autorisation de leurs maris ou de leurs pères. En 1972, il y a la reconnaissance du principe « à travail égal, salaire égal », cela ne veut pas dire que ce principe est appliqué car encore aujourd’hui les salaires sont inégaux entre les hommes et les femmes d’environ 24 % d’écart. Avant dans les écoles publiques les garçons et les filles étaient séparés ce n’est qu’en 1976 que la mixité devient obligatoire dans les écoles publiques. L’IVG (interruption volontaire de la grossesse) instaurée en 1975 est remboursé par la sécurité sociale en 1982.
 
IV. Les inégalités hommes femmes :
 Il y a de nombreuses inégalités entre les hommes et les femmes dans toutes sortes de domaine. Par exemple dans la vie politique, les métiers sont plus tenus par les hommes car seulement 14 % des maires sont des femmes contre 86 % pour les hommes. On peut voir cette différence aussi pour les députés car 73 % sont des hommes et donc seulement 27 % sont des femmes ainsi que pour les sénateurs ou 22 % sont des femmes et 78 % des hommes. Mais il n’y a pas que dans le monde politique où les inégalités sont présentes, il y a aussi dans l’organisation familiale et dans le sport.
 
 
V. Les femmes importantes :

Des femmes ont marqué l’histoire par leur courage et leurs
idées remarquables comme Marie GOUZE dite Olympe DE
GOUGES
auteure de la déclaration des droits de la femme
et de la citoyenne en 1791.
Elle a demandé la création de maternité dans les hôpitaux
ainsi que l’instauration du divorce. Elle continue son
combat avec l’usage du théâtre : Le couvent ou les vœux forcés.




Hubertine AUCLERT
a fondé la société Le droit des femmes qui
soutiens le droit de vote pour les femmes en 1876. Elle milite en
faveur de l’éducation et de l’indépendance économique pour les
femmes, du divorce ainsi que le droit de vote. En 1881 elle
lance « La Citoyenne » un journal qui plaide avec force pour la
libération des femmes.




Simone DE BEAUVOIR a écrit un livre Le Deuxième sexe
paru en 1949 sur le féminisme révolutionnaire qui dénonce le sexisme
qui dominait au vingtième siècle, elle y déclare aussi
« on ne naît pas femme on le devient ». Ce livre a été classé dans la
liste des ouvrages interdits par le Vatican. Ses écrits ont été
la base des futurs mouvements du féminisme des années 60-70.






Simone VEIL
est à l’origine de la loi VEIL en 1975 pour
que les femmes puissent avorter. Elle est également la
première femme présidente du parlement européen.





VI.Conclusion :

Pourquoi y a t-il des inégalités Femmes-Hommes :

Les inégalités Femmes-Hommes sont historiques, elles reposent sur plusieurs préjugés qui sont justifiés par les religions par conséquent, les nombreux croyants ne pourraient pas contredire ces textes. Ainsi, d’après ces dernières le rôle des femmes serait de procréer et de rester à la maison pour s’occuper des enfants, elles ne seraient pas assez intelligentes pour penser d’elles-mêmes et, par exemple d ans la Bible, il est dit : « Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur, » (Epître aux Colossiens / 3:18) par conséquent, elles doivent êtres soumises et obéissantes envers leur mari.
Des scientifiques de l’Antiquité ont essayé de justifier ces inégalités en les prouvant scientifiquement par des tests (le cerveau des femmes serait moins développé d’après eux)
La différence salariale de 24 % s’explique par plusieurs points :
Les femmes ont plus de difficultés que les hommes à accéder aux grandes écoles, et elles ont plus de mal à accéder à des postes hauts placés donc, mieux rémunérés.
Leur congé maternité (qu’elles ne sont pas sûres d’utiliser) est également utilisé comme prétexte pour moins les payer alors que maintenant le congé paternité existe.
Il n’y a donc plus de raison pour que les inégalités Femmes-Hommes existent encore.





Bibliographie

Livres :
Epître aux Colossiens, dans La Bible.
Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, 1949, NRF Gallimard.
Olympe De Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, 1791.

Graphiques :
Consulté le 16 avril 2019 :





 

BREVET BLANC

       17,18
          et
   19 avril 2019




Les épreuves de brevet blanc se dérouleront le 17, 18 et 19 avril matin . Tous les cours des classes de 3ème sont annulés sur ces 3 jours.
MERCREDI 17 AVRIL :
- de 8h30 à 12h15 : épreuve de français.
Les élèves sortiront du collège à l'issue de cette épreuve.
 
JEUDI 18 AVRIL :
- de 9h25 à 11h35 : épreuve de mathématiques
Les élèves sortiront du collège après la demi-pension

VENDREDI 19 AVRIL :
- de 8h30 à 10h30 : épreuve d'histoire-géographie-EMC
- de 10h45 à 11h45 : épreuves de SVT et technologie
Les élèves sortiront du collège après la demi-pension.
 
Les élèves ne souhaitant pas déjeuner à la cantine le jeudi 18 et le vendredi 19 avril doivent impérativement déposer une autorisation écrite des parents à la vie scolaire le mardi 16 avril au plus tard. Les dispenses de cantine déposées le jeudi 18 et le vendredi 19 avril seront refusées, le nombre de repas devant être quantifié à l'avance.
 
Chaque élève recevra la semaine précédant les épreuves une convocation précisant les consignes particulières.
 
Chaque élève devra se  présenter avec la convocation et une pièce d'identité.
 

MEDIABUS

         Au collège
  à partir du 28 mars



 

Pour poursuivre la dynamique initiée par le 1/4 d'heure lecture, le MEDIABUS du GPSEA (Grand Paris Sud-Est Avenir) stationnera dans la cour du collège un jeudi par mois de 11h30 à 13h00. Ce dispositif débutera le jeudi 28 mars prochain.
 
Il s'agit d'une bibliothèque itinérante, installée dans un mini-bus, qui accueille les élèves volontaires souhaitant découvrir divers ouvrages.
 
Les élèves du collège pourront ainsi emprunter gratuitement des romans, bandes dessinées, mangas,....Il suffit simplement de s'inscrire au préalable, en complétant le document téléchargeable sur ce lien et en le déposant à Mme BOIDOT.
 
La durée du prêt est d'environ 1 mois, en s'engageant à  rapporter l'ouvrage dans le délai imparti.
 
Le planning de présence du MEDIABUS est le suivant:
Jeudi 18 avril
Jeudi 23 mai
Jeudi 13 juin (dernier passage pour récupérer les documents; il n'y aura pas de prêt possible ce jour-là). 

 
Pour en savoir plus sur cette initiative, vous pouvez consulter le site des médiathèques https://mediatheques.sudestavenir.fr/
 
 
 

Modalités d'accueil

   Modalités
   d'accueil





Cliquer sur le lien ci-dessous pour lancer le diaporama (format pdf) présenté lors du conseil d'adminsitration du jeudi 14 février 2019 et lors de la réunion avec les membres ( élèves-parents et personnels)  de la communauté éducative du collège de Mandres Les Roses.
Vous y découvrirez les grands principes et les principales modalités de cet accueil "d'urgence" dans notre établissement.

Bienvenue à nos voisins, à nos collègues, à nos enfants.

 



 

Accueil de Mandres

                                Accueil des élèves
                   et
        des personnels





A tous les membres de la communauté éducative du collège de Santeny – Elèves, parents et personnels
 

Depuis le vendredi 1er février 2019, les bâtiments du collège Simone Veil de Mandres-les-Roses sont fermés pour des raisons de sécurité et par principe de précaution.

Face à cette situation très exceptionnelle, le collège La Guinette de Villecresnes et le collège G. Brassens de Santeny ont été immédiatement sollicités par la Direction Académique du Val de Marne puis par le conseil départemental du Val de Marne pour étudier l’hypothèse d’accueillir des élèves de ce collège.

Aujourd’hui, cette hypothèse semble se confirmer. Le collège G. Brassens de Santeny devrait donc accueillir 6 classes de Mandres-les-Roses, ainsi que des professeurs et des personnels de cet établissement à partir du lundi 11 mars 2019.

Ce dispositif ne devrait modifier aucune classe, aucune équipe pédagogique et aucun emploi du temps élèves, classes ou professeurs de notre collège. Nous continuerions ainsi à fonctionner sensiblement de la même manière avec 6 classes supplémentaires. Nous tenions à vous rassurer, si besoin était, sur ce point.

Afin de présenter et d’échanger sur les modalités de notre dispositif d’accueil avec les représentants de tous les membres de notre communauté éducative, un conseil d’administration se tiendra le jeudi 14/02/2019.

Nous croyons aussi que dans cette situation très exceptionnelle pour nos voisins, notre solidarité républicaine doit s’exprimer. Le travail se poursuit donc activement au quotidien avec tous les partenaires concernés pour aider au plus vite toute la communauté éducative du collège de Mandres les Roses.


 

Conseils de classe

   
    1er semestre





Retouvez sur ce lien le calendrier des conseils de classes qui débuteront le lundi 21 janvier.
 

Commémoration

       33 soldats santenois morts
             pour la France

 
 


Pour commémorer le centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre, la commune de Santeny a fait le choix de s’intéresser aux Santenois tombés en 14/18.
 
Philipe Nahon, adjoint au maire, et passionné d'histoire, a identifié ces soldats, et, pour chacun, a recherché où, quand et comment ils sont morts. Les documents exposés au collège proviennent essentiellement de sites documentaires de l’armée française.
Il a été secondé par Bernard Chevillon, conseiller municipal, Santenois depuis plusieurs générations et véritable mémoire vivante de la commune.
 
L’exposition permet de visualiser les zones de combats où sont tombés nos soldats et d'en connaître les circonstances. Il faut savoir que les hommes originaires de Paris et sa région étaient essentiellement mobilisés dans la Somme,  dans l'Aisne et la Meuse, ce qui explique le nombre de Santenois tués  sur le front de Verdun et lors des batailles de la Somme.

Un grand merci à eux pour ce  travail de mémoire à destination des plus jeunes.

 

Développement durable

       Premiers pas vers
  le développement durable






Les premières actions de développement durable voient le jour au collège:
- affichage d'informations dans le hall,
- affiche de sensibilisation dans les salles : éteindre la lumières, recycler le papier,...
- collecte de piles,
- collecte de papier dans des salles de classes

D'autres actions viendront enrichir cette politique d'éducation au développement durable tout au long de l'année.

A plus long terme, il s'agira d'obtenir le label E3D.